Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
dimanche 29 janvier 2023
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1810
La Junta Central quitte le pouvoir en Espagne.
1917
Guynemer abat son 30e avion.
1963
La conférence des ministres de Bruxelles repousse l'entrée de la Grande-Bretagne dans la CEE.
2009
2,5 millions manifestants dans les rues de 195 villes en France pour ne pas payer leur crise.
2020
St Gildas
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 46 940 333

  • Nb. de Membres : 1 546
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

16 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Woody Allen : L'avenir m'intéresse parce que c'est là que j'ai l'intention de passer mes prochaines années.
Des Boucles de Maguelone à la bonne saveur de printemps
Posté par webmaster, le Jeudi 06 mai 2010 @ 22:03:21

(Lu 2442 fois)
Rechercher dans Tribune des Membres PCAP... Racontez... Publiez vos articles...
Pierrot34 écrit

"
21e Boucles de Maguelone, à Villeneuve-lès-Maguelone- jusqu'à la fameuse cathédrale (pour le 15 km) du XIe siècle, sur son île, la première consacrée après Rome, avec parcours et distances changées depuis l’an passé. C’est pourtant mon ancien « chez moi » mais l’an passé je n’y étais pas. Alors, cette année, retour au bercail, si l’on peut dire, car le problème reste actuel : quand on a émigré vers le sud, est-on pour autant du sud ? Moi, je le voudrais bien, mais ceux qui y étaient avant moi… ?!!!


Il avait bien plu la nuit précédente et l’on pouvait avoir quelques craintes, ayant connu des « Boucles » presque glaciales mais non, le soleil était là et j’ai même mis pour la première fois de la saison, le débardeur unique !

 


 

   



La zone de départ et d’arrivée est toujours située au « Grand Jardin », qui est grand, oui, mais qui ne laisse, et ça depuis toujours, qu’un étroit passage de 30 cm entre barrières métalliques pour y pénétrer. Mais quel jour s’apercevra-t-on que ça n’a rien de pratique pour les centaines de personnes qui vont et viennent sur zone et se croisent là ?!!!!


Ce n’est qu’un détail, tempéré par le fait que de se retrouver, donc, « chez soi », apporte le plaisir de retrouver un tas de gens connus auparavant, surtout quand on a été là, correspondant de presse pendant 9 ans.

Il n’empêche que c’est d’abord le monde de la course que l’on perçoit en arrivant. Toujours les mêmes diront certains (!!) : Vincent Diaz, le speaker,

Philippe, de Photo 34,

les copains du club, bien sûr, "Maguelone Jogging", en nombre et en évidence, car « chez eux », aussi, les nombreux anciens copains, amis, connaissances venus de la course à pied, du futur grand club de Montpellier, le MAM, ou des nombreuses associations locales, toutes en première ligne sur le terrain, pour aider, et ça sous l’égide du nouveau maire, Noël Segura, d’autant plus à l’aise dans ce milieu d’intense agitation, que dans l’ancienne municipalité, il était le délégué aux associations sportives et festives, donc en permanence sur la brèche.

C’est aussi Michel, le correspondant local, qui m’a succédé, qui boit le café avec le maire. C’est Dominique « le Président », de St Jean-de-Védas, commune voisine, qui s’échauffe et parle de son club : Dédé, le V4, qui se remet de blessure, Judith, la diabétique, comme moi, qui prépare New-York, et tout le club même, qui prépare une nouvelle formule de course par groupes d’élimination plutôt originale et qui risque d’apporter du nouveau dans le monde de la « formule unique » sur route…


C’est aussi mon ancien voisin, gravement blessé dans un accident de cheval il y a quelques années et que je retrouve avec grand plaisir sur pied, en plein travail pour la course.

C’est enfin le grand-père assis sur le trottoir, que je salue -sans le connaître- lors de mon échauffement et qui me dit : « Moi aussi je participe à la course, à ma manière » ! Un humour auquel je n’étais plus habitué… à Villeneuve.


Finalement, le seul hic, c’est au départ du 5 km, quand le pistolet a refusé de fonctionner.

Mais une demie-heure avant, je crois que tous les records de participation ont été battus par les enfants des écoles dans les deux courses qui leur étaient réservées (comme d’habitude). Des centaines et des centaines d’enfants se sont époumonés sur une (pour les petits) ou deux boucles (pour les plus grands),

avec le courage et la volonté qui leur sont propres à tous, soutenus qu’ils ont été par des parents, en courant, à vélo, en poussette… déjà emballés (et on les comprend) par les exploits du petit !

Avec une maman comme ça, il va progresser, le petit !

Une vraie pépinière de futurs coureurs, espérons-le, qui sera d’autant plus productive, qu’il y aura comme « jardinier », un certain directeur d’école qui, m’a-t-on dit, serait un ancien coureur et donc favoriserait l’action en matière de course à pied chez les gamins...

Toujours accompagnés, les gosses...

Doublement accompagnés, même !

C’est d’ailleurs de ce côté-là que lorgne le MAM, le futur grand club montpelliérain, pour recruter ses futurs jeunes… Mais c’est un autre débat. Et tout cela pour raconter un 5 km qui a été pour moi une sorte de 100 m pendant lequel j’ai été à fond depuis le départ,

Le départ du 5 km

comme les autres, mais loin derrière, sur disons 2/3 de route et un tiers de chemins de terre -avec trous- le long des étangs, avec un vent de côté, en montant vers « le Mas Neuf », et en redescendant vers le village. Je n’ai rien vu, rien entendu. Par contre j’ai senti. Les bonnes odeurs de terre après la pluie. La verdure printanière. Et ce toujours sur des chemins qui m’ont été familiers pendant neuf ans passés dans la commune.
 
La bouteille de rouge du « Mas d’Exindre » (Hum !!!) où j’allais chercher mon rosé, à l’époque… avec toujours le même T-shirt coton XXL à l’arrivée. Vincent qui me tend le micro. Juste le temps d’articuler que « j’ai vieilli ! » et puis vite, à la voiture pour se sécher. Retour au ravitaillement pour un verre ou deux (qui me mettront à 2,73 g de glycémie à midi ; aïe !!!). Une bise par-ci par-là. Le 15 km est sur la ligne de départ mais ma pile photo m’a abandonné… Pas de repas d’après course cette année. Il est remis à une date ultérieure, certains ayant couru l’Ardéchois la veille…

C’étaient « les Boucles » 2010, sans doute bien plus intéressantes, côté 15 km… ?




"
soleia
47537       
 
 

soleia
  Posté : 06-05-2010 22:07

Oh mais il a été très intéressant ce 5 km, l'occasion pour toi de te replonger dans le passé et de constater que, dans le fond, les choses ne changent pas tant que cela

Il faudra nous reparler de ce concept de course original... ma curiosité a été piquée là


Bien sûr, j'espère que tu m'as pardonnée d'avoir mis quelques jours à valider ton CR, le temps m'a un peu manqué pour aller plus vite

  Profil
MARC78
12352      
 
 

MARC78
  Posté : 07-05-2010 11:34

Un sympathique retour "aux sources" !!!!
Super agréable à lire et à regarder !!!
Merci Pierrot !!!



10km: 44'23"(2011) - Semi-marathon: 1h40'38"(2011) - Marathon: 3h27'07"(2008) - 6H: 63,936km - 12H: 107,136km - 24H: 189,216km(en 2008 pour les 3) - 100km: 10h33'05"(2009)

  Profil  www
francinedefi
15344      
 
 

francinedefi
  Posté : 07-05-2010 21:25

toujours de beau récit Pierrot

de belle course , de belles photos , toujours plaisant à lire tes comptes rendu

Au plaisir de te relire





Un marathon en 3h45"30 Sénart 2012
10 km en 44'10 - 15 km en 1h11 - 21 km en 1h41"06 en 2012 - 24heures 151,38 kms
Le trail du Morbihan 177km en 33H15- 2012 - l'éco-trail de Paris 80 km en 9h36 en 2012
http://francine1963.skyro

  Profil  www
Pierrot34
30   
 
 

Pierrot34
  Posté : 07-05-2010 22:55

Bonsoir, bonjour à vous, bien sympathiques collègues.
Deux petites choses. La première, qui m'intrigue et je fais confiance à ceux qui s'y connaissent plus que moi:je suis tombé sur le c..quand j'ai vu mon résultat à ces fameux 5km des Boucles de Maguelone:24mn11s!!!Alors que j'ai eu l'impression de peiner, que j'ai marché 2 ou 3 fois, et que mon "record" descend à peine au-dessous de 29mn! J'avais la puce au pied comme tout le monde. Je fais 44è sur 92, ça c'est difficilement contestable. Mais le temps? Je n'y crois tout simplement pas. Alors, question idiote: la puce peut-elle se tromper?
Ensuite je prépare une série de 3 articles pour Midi Libre sur un frontignanais qui est revenu du Marathon des Sables. Je vous annonce que vous en aurez la primeur ici-avec ses photos-Ça changera un peu de mes récits!Et vous le valez bien

  Profil
soleia
47537       
 
 

soleia
  Posté : 08-05-2010 13:26

Je n'ai jamais entendu dire qu'une puce pouvait ne pas "fonctionner"
Il faut te faire une raison : tu as très bien couru
Merci d'avance pour le reportage

  Profil
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


..: Article : Précédent | Suivant :..


HTML généré en: 0.3489 seconde(s)