Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
mardi 07 décembre 2021
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1768
Mozart interprète son premier opéra, "Bastien et Bastienne" devant un public privé.
1936
Jean Mermoz disparaît dans l'Atlantique Sud.
1970
Willy Brandt présente ses excuses pour les victimes du nazisme au nom de l'Allemagne.
2001
Décès de Antonio Pagotto, dessinateur du petit poussin noir Caliméro
2020
St Ambroise
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 42 262 856

  • Nb. de Membres : 1 534
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

61 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Jules Renard, Journal : L'humoriste, c'est un homme de mauvaise humeur.
Modéré par : soleia giamdoc pgaz Petitrenardbleu 
Index du Forum » » CR de courses natures et trails » » 83km - +/-1500m – Eco-Trail de Paris – Edition du 26/03/2011 (Version Barbara75)
2 pages [ 1 | 2 ]
Auteur83km - +/-1500m – Eco-Trail de Paris – Edition du 26/03/2011 (Version Barbara75)
Barbara75
6125     
 gniaqueur
 Coureuse

Barbara75
  Posté : 29-03-2011 08:26

Pcap
-: CR de Course :-
 
Nom de la course83km - +/-1500m – Eco-Trail de Paris – Edition du 26/03/2011 (Version Barbara75)  
Type de course-: Course sur route  
Objectif -: Non atteint 
Déjà courue -: Non 
Parité respectée -: Oui  
Bref résumé de la course.
Taper ici votre bref résumé,

puis valider.

Pour saisir votre CR en entier,

répondre de suite à votre résumé.
Aucune image ne doit être insérée
dans ce bref résumé !!!
Ma course la plus dure ... 
Inclure la signaturetrue 
..::..



  Profil  
Barbara75
6125     
 gniaqueur
 Coureuse

Barbara75
  Posté : 29-03-2011 08:41

Vendredi soir :
Après l’arrivée dans la soirée de Francine et Juan qui passeront le week-end à la maison, nous nous attablons et mangeons copieusement en vue de notre course du lendemain.
Bon, il faut dire que nous passons une soirée un peu agitée, fou-rires et boutades sont au menu également … Nous nous couchons malgré tout tardivement, après les préparatifs des affaires pour le lendemain.

Samedi :
Normalement, le réveil devait sonner à 6h30 pour certain , 6h45 pour moi , mais c’est bien plus tôt que la fine équipe met un pied sur le sol : Excitation ou stress ?
Petit déjeuner, douche et c’est parti peu avant 8h00, à bord de la PCaPmobile, direction la Tour Eiffel pour garer la voiture (une voiture à l’arrivée de l’Ecotrail, çà ne sera pas un luxe dans la nuit …).
15mn plus tard, bin oui, le samedi matin, il n’y a pas foule dans les rues parisiennes, nous sommes arrivés et la chance nous accompagne puisque nous trouvons une place pratiquement au pied de la Tour Eiffel.
Allez zou, direction le RER pour se rendre sur le lieu du crime à Saint-Quentin en Yvelines … et la chance est toujours là puisque nous aurons une rame de RER sans trop attendre et pratiquement vide vu l’heure, puis un bus dans la foulée (malgré un arrêt pipi pas très correct devant une porte de garage pour les filles !!).

Et dans ce même bus, nous avons la joie de retrouver par hasard notre Marcus et faire la connaissance de Joebar (avec les tenues PCaP, çà aide …).

Çà y est, nous sommes arrivés mais avec 3 heures d’avance avant l’heure du départ.
Remarquez, au moins nous ne sommes pas bousculés pour profiter du petit déjeuner offert par l’organisation et puis, il ne fait pas trop froid, donc tout va bien.

Papotages et rigolades sur un banc, nous attendons Denis, Jenifer et retrouvons également Patrick (Pgaz) qui a eu la gentillesse de venir nous faire un petit coucou avant le départ.
Un autre petit coucou à Nadine qui est également de la partie … et il est l’heure de se mettre sur la ligne de départ … et c’est parti pour 82km, sous le soleil et la chaleur, avec pour ma part pas mal d’incertitudes … Je n’ai pas les kms nécessaires d’entraînement pour cette distance et faut avouer que j’ai joué la dilettante depuis le marathon de Barcelone le 6 mars dernier.
Alors, finir serait bien mais les barrières horaires imposées par l’organisation me stressent un peu.

Denis et moi nous mettons volontairement en queue de peloton, l’objectif est de ne pas se laisser happer par les autres coureurs. Il y a du monde, çà bouchonne pas mal à l’arrière, mais bon, c’est un mal pour un bien, notre vitesse est réduite malgré nous.
Comme une blonde que je suis , je n’ai pas bien ajusté mon sac et il me frotte de plus en plus.
Et comme je l’avais prédit, j’ai cette satanée ampoule qui fait son apparition sur mon gros orteil du pied droit , à chaque fois que je cours avec les chaussures de trail. Bon, va falloir régler ces 2 problèmes au 1er ravito.
Pour l’instant, le parcours est relativement roulant … quelques escaliers de temps en temps, des petites montées, mais rien de bien traumatisant. Je me fais juste une petite frayeur au km13 avec une belle chute en pleine descente, comme je sais si bien les faire . Je me relève, pas trop de bobo, juste un bleu en souvenir aujourd’hui.
Et c’est après 2h27 de course, que nous arrivons à Buc, 1 des 3 ravitos prévus sur le parcours.

Pour ma part, saucisson et fromage au menu arrosés de coca … puis ajustage du sac à dos, sans oublier un Compeed sur l’ampoule puis élasto posé par dessus par Denis car la douleur est bien là … un petit pipi pour nous 2 et après un arrêt de 15 bonnes minutes, c’est reparti pour les 34km qui nous séparent du 2ème ravitaillement.
Là, faut avouer que le cauchemar va commencer . Je me doutais que cette course n’allait pas être facile vu le dénivelé important, mais là, j’en ai pour mon argent.
De vraies montagnes russes à ne plus finir… si pentues que nous les montons à pieds les mains sur les genoux, comme tous les coureurs d’ailleurs. Et qui dit montée, dit descente derrière … et là, c’est pas mieux, nous les gérons en courant avec la plus grande prudence, le terrain étant parsemé de pierres, cailloux, racines, trous … le bonheur total.
Au km35, je m’arrête pour faire un bisou à Jean-Luc qui me trouve dans un sale état.
Normal, j’en ai mare et je suis déjà crevée par ce dénivelé qui n’en finit plus.

Quelques mètres plus loin, nous doublons Marcus qui marche ( !!) et a l’air au plus mal avec une cheville endolorie et qui a envie de rallier comme il peut le km56 pour abandonner … Dans ma tête, je me dis, merde c’est son anniversaire, pas de chance …
Denis et moi décidons de nous faire un petit arrêt vers le km40, pour nous restaurer et nous reposer un peu … Marcus passe devant nous, un peu étonné de nous voir assis sur un tronc d’arbre entrain de pique-niquer … Bin oui, quelques chips … un morceau de fromage, on se rhabille un peu plus chaudement, car le temps commence à changer, il fait un peu frisquet et l’orage commence à se faire entendre … Grrrr !! Il ne tardera pas à nous tomber des trombes d’eau sur la tête.
Nous repartons, un peu ressourcés, doublons Jenifer qui n’a pas l’air au mieux non plus , rencontrons avec plaisir Sylvie, en vélo, qui nous accompagne un petit bout de chemin … km46 contrôle de la frontale et des bandes réfléchissantes et c’est avec des hauts et des bas, accompagnés d’une pluie parfois violente que nous atteignons le 2ème ravito, au km56, en 6h34 … la barrière horaire à 25mn de nos fesses … çà va être dur pour la suite … Nous rencontrons Juan sur ce ravito puis Jenifer. Je lui fais part de mon envie d’abandonner
Je n’en peux plus, j’ai froid, je suis trempée jusqu’aux os, je suis éreintée, j’ai mal partout, j’ai les jambes en compote, les genoux je n’en parle même plus, j’ai envie d’arrêter.
Très fair-play, Denis fait mine qu’il en a mare aussi … et qu’il veut arrêter là aussi. Je me restaure un peu, je cogite, je doute, qu’est ce que je fais ? Je sais que Denis veut s’arrêter pour moi
Je décide de ... repartir …
Pourquoi ? Parce que j’ai envie de tenter d’arriver à la Tour Eiffel avec lui, on peut y arriver, on a le mental, même si on est juste au niveau des barrières horaires.
Et puis, c’est notre course à tous les 2, je ne peux pas abandonner ici, je ne veux pas l’abandonner non plus.
Nous repartons donc pour 17km qui nous séparent du dernier ravitaillement sur ce parcours …
Bizarrement, j’ai retrouvé un peu la pêche et je déroule plus facilement sur l’ensemble de ces 17kms mais à chaque montée rencontrée, je peste intérieurement en priant que ce soit la dernière ... Je suis vigilante dans les descentes, frontale bien positionnée, il ne manquerait plus que je me ramasse une gamelle et je crois que c’est la crise de nerfs assurée
Il pleut à nouveau. Nous arrivons au km73, dernier ravito, en 10h27, nous n’avons pas chômé sur cette partie … Nous retrouvons Juan … Il est bien claqué aussi mais il reste 2 heures pour faire les 9kms qui nous sépare de la Tour Eiffel … Nous nous restaurons un peu tous les 3 … Juan repart et nous le suivons … essayant de nous accrocher les uns aux autres … Juan décroche mais je sais qu’il va y arriver, il a le mental.

Dernière grande et longue descente puis nous abordons les quais de Seine. Au loin, nous voyons Me Eiffel bien fière
Les derniers kms sont durs mais nous allons y arriver … Encore quelques dizaines de marches, la rue à traverser, nous retrouvons surface, les spectateurs sont encore là à cette heure tardive et nous encouragent , un petit coucou à Pascal en passant et c’est en 11h59 qui nous passons le parvis de la Tour Eiffel et enfin, en 12h03’21 pour 83,33kms … je franchis l’arche d’arrivée au 1er étage, sans aucune émotion. Bizarre.

J’y suis arrivée, je suis à peine contente, suis Finisher de l’Ecotrail mais c’est clair, que je ne recommencerai jamais.

Denis est heureux et c’est bien là le principal.

Nous retrouvons Francine, sous la tente dressée face à la Tour Eiffel, puis Juan arrive enfin … Marcus nous rejoint après une bonne douche. Un petit coucou à Hélène et Pierrejean …
Nous nous inquiétons pour Jenifer que nous n’avons pas revu …

Francine, Juan, Denis et moi repartons vers nos voitures respectives et c’est vers 4h00 du matin que nous allons nous coucher, nuit qui sera très agitée pour ma part … à causes des douleurs aux jambes entre autres …

Dimanche : et seulement 5h00 après le coucher , je suis déjà debout (enfin debout, c’est un grand mot ! ).
Francine, Juan et moi sommes bien cassés, de vrais canards …
Nous décidons d’aller déjeuner dans un petit bistrot près de chez moi avant de nous quitter.

Encore un sacré week-end avec des amis adorables … et pour ma part, une sacrée aventure que je ne suis pas prête d’oublier.



Quelques photos :
https://picasaweb.google.com/c.isabelle4/EcotralDeParis#5589195432735387794


Les running sont sur le balcon et elles vont y rester un petit moment car je me sens malgré tout bien fatiguée.

MBO Ultra : 2 + 2 +83 + 2 = 89








  Profil  
Pascal75
3467     
 gniaqueur
 Coureur

Pascal75
  Posté : 29-03-2011 09:14

Ben tu vois, tu y es arrivé !
En vous lisant, je me rends compte qu'il faut un sacré mental pour finir cette satanée course.
Avec Denis, vous avez bien géré le départ en restant prudent pour la suite.
Bravo à toi, à Denis... et aux autres. Franchement, je crois que ça vaut la peine de terminer un éco-trail
Pour moi, ce sera surement l'année prochaine.. car vos récits donnent envies
Bonne récup et bonnes vacances.
@+

  Profil  
pgaz
9068     
 Beer

pgaz
  Posté : 29-03-2011 09:29

Bravo à toi, Isabelle et à Denis. C'est sur qu'à 2, ca aide mentalement
à aller au bout. Vous etes finishers d'une course apparemment
très éprouvante. Toutes mes félicitations à tous les 2 (et aux autres
également) et bonne récup.

En bonus, le mystère de la bouteille d'eau en apesanteur:

  Profil  www  
eric92
12503      
 propulseur
 Coureur

eric92
  Posté : 29-03-2011 10:54

Bravo Isabelle , on sent bien que cette course a été difficile pour chacun, mais tu as su te dépasser pour arriver au bout, et ça c'est la marque d'un grand mental et d'une grande championne.
Bravo, tu peux être content de ta course et entre nous je ne suis pas certain que tu ne "refasse" pas quelques courses aussi folles dans quelque temps.
Bonne récupération et à bientôt.
Eric

  Profil  www  
lnlatortue
460    
 galopeur
 Coureuse

lnlatortue
  Posté : 29-03-2011 11:42

il fallait un sacré mental pour aller au bout de cette foutue course !
pour cette victoire !!!
ravie d'avoir pu faire ta connaissance, même si après autant de kms, on est un peu dans le 'gaz' ! ça aurait mérité plus de temps et d'entrain !!! ce sera pour une prochaine fois j'en suis certaine !
merci pour ce beau récit reflétant parfaitement les difficultés de ce parcours à rallonge dans un teaming qui rétrécie comme une peau de chagrin avec le temps qui passe !!!!!!!
bel enthousiasme en tout cas qui aide à avancer : alors elle est méritée cette T.E !!!!!!





Si courir était notre seul but nous passerions à côté de moments inoubliables

  Profil  
rogers
13132      
 propulseur
 Coureur

rogers
  Posté : 29-03-2011 12:42

Coucou ISABELLE, content de te savoir finisher sur ce type d'énorme défi (contrairement à pascal, cela ne me donne pas envie) mais je ne suis PAS SURPRIS !!!

Quel parcours , j'aurais balancé mes groles et pesté !!! Et en plus avec des ampoules (pour t'éclairer la nuit ). CHAPEAU BAS !!!

Tu as les capacités pour faire du long, très long (ultra) tant physiquement que mentalement et ta générosité (qualités de pas mal de PCAPistes ) à courir solidaire avec DENIS t'a relancé alors que ton énergie s'étoffait.

Félicitations ISABELLE

  Profil  
MARC78
12352      
 propulseur
 Coureur

MARC78
  Posté : 29-03-2011 13:05

Que rajouter ?
Même mille bravo ne suffiraient pas !!!
Je n'avais qu'une hantise, ne pas monter au 1er étage de la Tour Eiffel, doublée de celle de ne pas vous voir y monter aussi !
C'est ma 4ème participation en 4 édition, et pour moi la plus dure ...
C'est fait ! Vous l'avez fait ! C'est génial !
Le club des E.T PCaPiens s'aggrandit de course en course !!

Alors un immense bravo à Toi et Denis ... et toute mon admiration devant une telle volonté et rage d'aller au bout !!!


Bisous !



10km: 44'23"(2011) - Semi-marathon: 1h40'38"(2011) - Marathon: 3h27'07"(2008) - 6H: 63,936km - 12H: 107,136km - 24H: 189,216km(en 2008 pour les 3) - 100km: 10h33'05"(2009)

Message édité par : MARC78 / 29-03-2011 13:29


  Profil  E-mail  www    
eric92
12503      
 propulseur
 Coureur

eric92
  Posté : 29-03-2011 16:22

Citation : MARC78 

C'est ma 4ème participation en 4 édition, et pour moi la plus dure ...
C'est fait ! Vous l'avez fait ! C'est génial !

Message édité par : MARC78 / 29-03-2011 13:29

 


c'est l'âge mon pôve gars qui veut ça
Et oui tu croyais quand même pas que je n'allais pas te "charier" un peu sur ton anniversaire

  Profil  www  
marino
5239     
 gniaqueur
 Coureuse

marino
  Posté : 29-03-2011 16:27

quel défi, quel mental pour arriver au bout de cette course
bon, là, tu as eu ta dose, mais d'ici quelque temps, je suis sûre que tu repartiras sur un truc aussi fou
en attendant, très bonne récupération

  Profil  
Sydoky
845    
 meneur
 Coureuse

Sydoky
  Posté : 29-03-2011 17:20

Félicitations Isabelle pour ce trail aux côtes d'enfer
Bon repos

  Profil  www  
joseph
2244     
 gniaqueur
 Coureur

joseph
  Posté : 29-03-2011 18:59

salut
bravo pour ce trail
je suis admiratif devant une telle volonté et cet aussi gros mental
bonne récup

  Profil  
stefasn
8108     
 gniaqueur
 Coureur

stefasn
  Posté : 29-03-2011 19:51


Une belle ligne de plus sur un pamares déjà impressionnant
quant tu disque c'est le denier je suis sur que si il font un parcours l an prochain de 90 kms tu seras partante
avec un pique nique sur le parcours trop cool

je suis admiratif

  Profil  
Tof51
2139     
 gniaqueur
 Coureur

Tof51
  Posté : 29-03-2011 20:15

Quel mental !!!
Terminer une telle course est une sacrée victoire.
Mille bravos.


Message édité par : Tof51 / 30-03-2011 18:36


  Profil  
riri17
7395     
 Beer
 Coureuse

riri17
  Posté : 29-03-2011 20:31

Dis donc alors!!!! Je n'en revient pas que vous arriviez à aller jusqu'au bout de courses pareilles dans de telles conditions!!! Quelle forme physique et quel mental!!!!
Isa, tu es épatante!!!!


Repose-toi bien. Bises.

------------------------------------------------------------
Une journée sans foulées est une journée gâchée


  Profil  
titpus
2756     
 gniaqueur
 Coureuse

titpus
  Posté : 29-03-2011 20:52

Bravo ! Respect pour cette course arrachée au mental.... je me demande comment vous faites..... repose toi maintenant, et savoure....

  Profil  
Axioum
3685     
 gniaqueur
 Coureur

Axioum
  Posté : 29-03-2011 21:04

Sacré course quand même

Félicitations

Un mental d'acier!


  Profil    
runningjuan
2946     
 gniaqueur
 Coureur

runningjuan
  Posté : 29-03-2011 21:14

Isa tu es une championne, quand tu est revenue sur moi avec denis j'en ai pris plein les lunettes ( de la boue ) tellement tu es passée vite je suis heureux d'avoir pu partager cette aventure avec toi , Francine, Jennifere? Marc , Joebar et tous ceux qui on supporté mon bavardage, encore


  Profil  
Laurentinus
3359     
 gniaqueur
 Coureur

Laurentinus
  Posté : 29-03-2011 21:53

Félicitations pour ta course et ton cr très haletant. UNE VRAIE CHAMPIONNE.
QUE d'émotions sur ce parcours que tu as su nous faire partager.
Il ne faut jamais dire jamais

  Profil  
kikitom
5810     
 gniaqueur

kikitom
  Posté : 29-03-2011 21:54

C'est drôle mais quand je lis tous les cr de l'eco-trail , je suis partagé entre l'envie de m'y inscrire pour avoir la fierté d'être finisher d'un tel exploit et le sentiment qu'il ne faut jamais que je me lance dans une telle galère , on sent tellement de souffrance , d'abnégation que ca laisse tout simplement sur le c...

Bravo , bravo et encore bravo . Il n'y aura jamais assez de mots pour te féliciter de l'exploit que tu viens de réaliser . Chapeau bas madame

  Profil  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :
HTML généré en: 0.5092 seconde(s)