Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
samedi 28 mars 2020
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1953
Mort du sportif James Francis Thorpe.
1969
Mort du général Eisenhower.
1979
Accident nucléaire de Three Miles Island aux Etats-Unis.
2019
St Gontran
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 35 633 220

  • Nb. de Membres : 1 522
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

39 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Chamfort : Donner est un plaisir plus durable que recevoir ; car celui des deux qui donne est celui qui se souvient le plus longtemps.
Modéré par : soleia Petitrenardbleu 
Index du Forum » » Objectifs et plannings des courses » » Pas de km ni de km/h, mais des kg !
AuteurPas de km ni de km/h, mais des kg !
Oseoma
196    
 trotteur
 Coureur

Oseoma
  Posté : 05-04-2007 01:17

Hola ,

Vous le savez très bien : mon niveau en CAP frôle actuellement l'élément absorbant, c'est-à-dire zéro . Bon, sachant cela, j'ai préféré d'abord miser sur un objectif qui puisse me donner entière satisfaction, soit l'obtention d'un IMC égal à 20 (résultat donné par la petite formule suivante : 20 * taille_en_mètres ² ; donc 20 * 1,68² = 56,448). Je n'avais pas de but précis en tête, mais il s'agit d'un chiffre magique qui me motive malgré tout .

En fait, l'objectif, depuis qu'il est fixé (6 mars 2007), est de parvenir à 56,448 kg d'ici 2008. Mes pires excès alimentaires m'ont mené jusqu'à 69,9 kg, mais ça s'est stabilisé à 67,1 kg lors de la fixation de ce défi. Le but est donc de perdre 10,652 kg en 10 mois, ce qui suppose une perte moyenne de ~1,07 kg par mois.

Ridicule me direz-vous ? C'est exact ... Mais le défi est quand même lancé ! Les débuts étant plus faciles, j'en suis maintenant à 63,5 kg un peu moins d'un mois plus tard, soit une avance de 1,5 mois par rapport au poids de destination ... Je suis conscient que le plus dur reste à venir, même que je me doute que ça m'est totalement inaccessible (je suis de nature assez costaud, ce qui risque de créer une métamorphose relativement amusante ).

Le but ultime derrière ceci est d'aider mes articulations à apprécier la CAP. De fait, depuis mon avènement en course à pied en septembre 2006, je traîne déjà une belle tendinite au genou dont je peine à me débarrasser. J'ai exploré à peu près toutes les pistes (sauf le dentiste que j'irai voir dans les prochain(e)s jours/semaines étant donné la présence de petits points noirs sur les molaires ), donc j'essaie temporairement d'améliorer la situation en agissant directement sur la biomécanique ...

Concrètement, voilà les conclusions qu'on pourra en tirer (si on prend pour acquis qu'une vitesse de 10 km/h représente cinq fois le poids du corps à chaque foulée, donnée trouvée sur ce site Web) ->

  • Un coureur pesant 67,1 kg absorbera un impact de 335,5 kg à chaque foulée. Si un marathon représente 50 000 foulées (selon ce site), cela fera un impact total de 16775 tonnes pour terminer la course !

  • Un coureur pesant 56,448 kg absorbera un impact de 282,24 kg / foulée. Dans les mêmes conditions, l'impact total sur un marathon équivaudrait à 14112 tonnes, soit 2663 de moins !


En comparant les deux cas, le second coureur parcourt l'équivalent de 35,5 km au lieu de 42,195 km en terme d'impact, une économie non négligeable (le fameux mur devient ainsi un simple muret ) . Sur une carrière complète (disons de 20 à 90 ans) en estimant en moyenne 3 entraînements/semaines de 10 km chacun durant chaque année de pratique, les résultats sont évocateurs :
- Le coureur de 67,1 kg encaissera sur cette période (en incluant les années bissextiles) une somme de... 43 562 522,22 tonnes
- Le coureur de 56,448 kg encaissera, quant à lui, une somme de... 36 647 052,97 tonnes, soit l'équivalent de 2184,62 marathons en moins dans les jambes ...

J'ignore s'il s'agit d'un argument choc , mais ça me porte quand même à réfléchir sur mon besoin véritable d'être lourd . Comme n'importe quel adorateur de la CAP, j'aspire à courir pour le restant de mes jours et cette démonstration mathématique (bien que certainement inexacte), suffit à me convaincre de poursuivre mes rêves, même les plus débiles . Celui-ci relève-t-il du mythe ? Peu importe enfin, l'important étant finalement de se sentir bien ...

Bonne chance à tous ceux et celles qui souhaitent accomplir leurs petites folies personnelles ! Les rêves sont faits pour donner espoir, et l'espoir est là pour donner un sens au lendemain .


  Profil  
princesse
392    
 galopeur
 Coureuse

princesse
  Posté : 05-04-2007 09:41

bon courage oseoma !
c'est bien de se donner des objectifs pour avancer dans la vie ! accroche toi ça payera !


  Profil  
CLO
5391     
 gniaqueur
 Coureuse

CLO
  Posté : 05-04-2007 09:47

Oops pas rassurant pour ma coquille ça : je dois encore perdre de la carne alors ! Le calcul me donne :
20 * 1,66(au carré) = environ 55 kg
et là, j'atteins 58... Mèmère, faut perdre encore plus !!!

« pour bien faire, il faut en un mot : endurer la souffrance ».
Ne pas accepter de souffrir est mauvais. C’est un principe qui ne souffre aucune exception. Maître Ittei

  Profil  E-mail  
soleia
46420       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 05-04-2007 12:43

Calculs amusants mais tout de même... le surpoids est nuisible sur plusieurs plans : outre les risques cardio-vasculaires, il y a aussi le rapport à l'image... et puis pour le coureur, la (relative) lenteur et les impacts absorbés...

Courage Oseoma, ton objectif est sur du long terme, tu as donc de meilleures chances de l'atteindre !

PS : snif... après application de la formule de calcul, j'ai + de 5 kg en trop

---------------
Un héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut. Les autres ne le font pas.
(Romain Rolland)

  Profil  
Oseoma
196    
 trotteur
 Coureur

Oseoma
  Posté : 05-04-2007 15:26

Merci beaucoup pour vos encouragements !

L'IMC (Indice de Masse Corporelle) n'a cependant pas à se situer à tout prix à 20. Dans mon cas, j'ai noté que mon poids de forme (quand ça allait bien ) correspondait à 21,97, ce qui me donne 62 kg. Par poids de forme, je veux simplement dire que je me sentais très bien à ce poids-là et qu'il était alors devenu stable. Doctissimo résume d'ailleurs très bien et de manière concise le concept sur cette page en nous permettant de calculer rapidement l'IMC (pour utiliser les décimales, il faudra mettre un point au lieu de la virgule).

Les normes donnent toutefois pas mal de jeu (les indications normales se situant entre 18,5 et 24,9). Pour CLO, cela lui laisse la possibilité de peser entre 50,9786 et 68,6144 kg, le but étant de trouver le juste milieu qui convient le mieux au coureur ou à la coureuse . Sachant que le muscle est plus lourd que la graisse, l'aspect physique et les sensations ressenties deviennent eux aussi de bons indicateurs.

Je n'accorde donc pas tellement d'importance à ce présent objectif, mon principal tourment étant d'user suffisamment mes Asics Gel Nimbus VIII pour voir si une autre paire serait plus adaptée, selon des conseils cette fois-ci pertinents (je l'espère) .

Merci encore !


  Profil  
madie
4946     
 gniaqueur
 Coureuse

madie
  Posté : 05-04-2007 18:25

J'en suis au même point que toi.
IMC en haut de la fourchette, et j'espère perdre qqs kilo pour me sentir plus légère. Mais un kilo par mois serait utopique...
Bonne continuation

  Profil  
pamkicour
27   
 glandeur
 Coureuse

pamkicour
  Posté : 24-04-2007 14:48

Courage à toi,

Moi j'ai repris la course à pied il y a 2 mois (suite à 2 grossesses, les kilos sont donc plus faciles à perdre!) et en 9semaines je suis à 7 kilos de perdu.

Je suis motivée et je continu à courir...

Bonne course

PAM

  Profil  
Oseoma
196    
 trotteur
 Coureur

Oseoma
  Posté : 15-07-2007 23:11

Je voulais simplement vous remercier pour vos commentaires (légèrement en retard pour cause d'inaccessibilité au site). Je n'ai pas abandonné entre temps, mais c'est tout comme (ça avoisinne en ce moment 64,5 kg si je prends la moyenne pour le mois de juillet) . Si je me fie aux données trouvées dans le Guide nutritionnel des sports d'endurance, mon objectif devient plus réaliste/sensé. Il y est dit que le résultat de la formule suivante doit approcher 10, voire 12 ou 13 « si cela ne pose pas de problème »...

((taille en cm) - 100) - (poids en kg)

Ça me donne donc exactement un poids idéal de 60 kg, ce qui semble être bien plus cohérent avec une nouvelle IMC de 20,76. Cela dit, je suis convaincu qu'il est préférable de trop bien manger que de trop peu se remplir de mal-bouffe. C'est ainsi que j'apprendrai à aimer ma graisse superflue, du moins pendant la montée en charge de l'entraînement étant donné qu'il n'est pas recommandé de suivre un régime tout en s'adaptant à un effort plus intense.

J'ai arrêté de me prendre la tête et j'ai davantage misé sur ce qui nous rapproche à la base : la CAP . Rien n'empêche d'avoir des objectifs, mais je préfère en avoir quelques uns en réserve qui soient faisables ...

Merci en tout cas pour le support que vous m'avez apporté. C'est très apprécié .


  Profil  
soleia
46420       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 15-07-2007 23:27

L'important est que tu sois bien avec toi-même...

J'ai vu que tu as remis ton carnet en lien, j'irai regarder tes séances

oseoma et accroche-toi !!!



EDIT : j'ai regardé et j'ai vu que tu as drôlement intensifié tes sorties, waouhhh


Message édité par : soleia / 15-07-2007 23:38


  Profil  
Oseoma
196    
 trotteur
 Coureur

Oseoma
  Posté : 16-07-2007 00:33

Merci soleia, mais je t'avoue que c'est le point de départ qui était ridicule (tout juste 2 km) ... Je commence à croire que ma tendinite est un frein psychologique que je me suis inventé comme raison pour ne pas me dépasser physiquement (parce que sur le plan mental, on s'entend à dire que ce n'est pas le challenge de l'année ). Dorénavant, elle n'existe plus !

En fait, j'ai même réduit la cadence depuis le début (et si on parle du tout début, ça me fait 4 km/h de différence avec ma sortie d'hier -> de 12 à 8 km/h ). Je ne vois donc pas d'où provient l'intensification, à moins que la distance vienne l'expliquer (mais dans ce cas, je note quand même que j'ai beaucoup perdu en vitesse pour des distances équivalentes... même si je dis ça probablement pour me donner bonne conscience ).

Et parlant de carnet, je pense qu'un nouveau post sera le bienvenu... après la séance qui s'amène (théoriquement c'est la meilleure solution pour récupérer d'une sortie longue [enfin, ça l'est si on compare avec ce que je faisais dernièrement ], donc autant en profiter* ).

* Tiré du bouquin Alimentation pour le sportif [de la santé à la performance] où l'on peut y lire textuellement, à la 228e page :
Au-delà de toutes les techniques de régénération : la balnéothérapie, l'électrothérapie, les massages, etc., la méthode la plus efficace reste la «récupération active». [...]


Pour couronner le tout, un éclatant soleil m'attend dehors, signe du destin que je vais bien sûr interpréter à ma façon . Sur ce, bonne nuit à toute la France (et aussi à ceux/celles qui sont/s'en vont au lit, ça va de soi)!



Message édité par : Oseoma / 16-07-2007 00:36


  Profil  
soleia
46420       
 éclaireur
 Coureuse

soleia
  Posté : 16-07-2007 08:24

En effet, je ne parlais pas de la vitesse mais du nombre de sorties....

Et puis combiner vélo et càp est très bien aussi !! je m'y suis mise également

  Profil  
Sauter à :
HTML généré en: 0.4707 seconde(s)