Chaussez vos Runnings !
 [Flaneur - Connexion]
Sujets
dimanche 25 février 2024
 Bloc connec

Nom d'utilisateur :


Mot de passe :
 Ephémérides
En ce jour...
1894
Jean-Aimé Le Roy présente le premier appareil de projection cinématographique.
1948
Les communistes s'emparent du pouvoir en Tchécoslovaquie.
1964
Cassius Clay est sacré champion du monde des poids lourds pour la deuxième fois.
2020
St Roméo
 Activité du Site

Pages vues depuis 31/07/2006 : 50 270 205

  • Nb. de Membres : 1 555
  • Nb. d'Articles : 431
  • Nb. de Forums : 79
  • Nb. de Sujets : 21
  • Nb. de Critiques : 6

Top 10  Statistiques

28 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
| Des Questions? La FAQ | Des Questions? Le Glossaire | Des Questions? Les Forums | Des Questions? Astuce du jour | Tableau des records | Records à l'entraînement



Malcolm de Chazal : Le rire est le meilleur désinfectant du foie.
Un Frontignanais au Marathon des Sables (1/3)
Posté par webmaster, le Mercredi 26 mai 2010 @ 13:49:49

(Lu 1473 fois)
Rechercher dans Tribune des Membres PCAP... Racontez... Publiez vos articles...
Pierrot34 écrit

"
Yannick Dorlé est ce Frontignanais coureur à pied d’ultra fond qui est rentré il y a peu du prestigieux Marathon des Sables dont il a couru la 25e édition début avril au Maroc.

Mais avant de nous introduire au cœur de cette terrible course et d’en considérer ce que Yannick voulait aussi y associer d’humanisme, il serait intéressant de voir comment il en est arrivé là.






Tout est parti en juin 2004, de Compiègne, où ce jeune picard de 32 ans, sportif complet éclectique en matière de sports d’équipes, rencontre des problèmes de poids. Dans la recherche de liberté et d’effort individuel et poussé par son sportif de beau-père, ils se lancent tous deux dans la course à pied avec les 20 km de Paris en octobre puis dans le marathon de la capitale en avril 2005.

Arrivé à Frontignan en juin 2005, nouveau défi avec beau-papa : les 100 km de Millau ! Le goût « du long » est là et avec l’entraînement spécifique de 2006, Yannick rejoint le Tri Run de Frontignan en 2007. Le groupe, l’entraîneur Steeve Laurent et c’est le déclic pour cette fois « faire un temps » au 100 km de Millau. Résultat 10 h 42 !

Alors, en 2008, deuxième déclic avec la mise au point d’un programme de courses d’ultra (supérieures au marathon) avec pour objectif suprême le Marathon des Sables 2010, pratiquement un marathon par jour dans le désert pendant six jours !

Donc deux ans d’intense préparation physique et morale sont nécessaires. Avec un plan personnel, les conseils des grands spécialistes de l’ultra et le soutien précieux de sa femme et de ses enfants, Yannick monte progressivement la pression, avec 2500 km courus par année, deux courses de 24 h (158 km pour la 2e), le Trail de Font Romeu, la Transaquitaine en juin 2009 (220km en 6 jours en autosuffisance), la « Mil Kil » en août et Rodez-Sète (200 km en 39 h).

Les trois derniers mois d’hiver se passeront dans la Gardiole et sur la plage pour encore endurcir le moral, boucler le budget et ouvrir le « volet humanitaire » de sa course. Avril 2010, Yannick est fin prêt pour l’un des grands défis de sa vie.




2 ans de préparation pour être là


"


..: Article : Précédent | Suivant :..


HTML généré en: 0.261 seconde(s)